Projets de reconversion des systèmes d'irrigation

L’expérience vécue lors de ces années successives de sécheresse, et l’extension des superficies irriguées par la mise en eau progressive de la PTI et la DTI du Haut Service, fait apparaître que la gestion de la ressource alimentant le périmètre des Doukkala, se trouve actuellement, et plus encore dans l’avenir, confrontée à de sérieux défis qui Imposent à tous les intervenants, la participation et la contribution dans la gestion intégrée et rationnelle de cette ressource et la définition anticipée d’une politique claire de la gestion de la punerie en vue de la mise en application de toutes les mesures techniques, managériales et institutionnelles visant à économiser, rationaliser et de valoriser au mieux l’utilisation de l’eau d’irrigation et d’arrêter les priorités d’utilisation.

Les essais de recherche de techniques d’amélioration des systèmes d’irrigation mis en place depuis plusieurs années dans les deux modes d’irrigation et les résultats obtenus ont dévoilé la réalité des contraintes majeures que posent l’usage collectif de l’irrigation à l’amélioration de l’efficience d’irrigation particulièrement à la parcelle en termes de contrôle, de pilotage de l’irrigation, de transparence de facturation, etc…

- Pogramme National d’Economie d’Eau d’Irrigation dans le périmètre

Dans le but de l’économie de l'eau d'irrigation à grande échelle et de sa meilleure valorisation, une importance particulière est accordée à la réussite du Programme National de l’Economie d’Eau d’Irrigation (PNEEI): principale composante du Plan Maroc Vert en matière d’économie d’eau d’irrigation dans le périmètre des Doukkala. La mise en œuvre de ce plan consiste à la reconversion d’une manière volontariste, à l’horizon 2020, de 76.600 ha des systèmes d’irrigation classiques du périmètre à l’irrigation en goutte à goutte. Ce programme, consiste en la :

  • Reconversion collective     :   39 500 ha
  • Reconversion individuelle :   37 100 ha

Le programme est lancé avec la reconversion de 10 700 ha qui sont en cours de réalisation et continuera en fonction de l’avancement des études et de la disponibilité des moyens de financements. Le Fond de Développement Agricole finance les équipements internes des propriétés agricoles équipées.

 - Projets d’investissement dans l’économie d’eau agricoles  

Dans le cadre du FDA et à l’instar de tous les services techniques relevant du Ministère de tutelle, l’ORMVAD assure l’approbation des études des projets d’économie d’eau dans les propriétés agricoles, situées dans toute sa zone d’action en vue de bénéficier les postulants de l’aide de l’Etat octroyée aux agriculteurs pour la promotion de l’économie et de la valorisation de l’eau d’irrigation dans le cadre du Plan Maroc Vert.